Sarrasin

Le petit grain qui a du chien

Le sarrasin vient selon le professeur Ohmi Ohnishi, de la vallée de la rivière de Tongyi dans la province du Sichuan en Chine.

Il s’est répandu plus tard en Extrême-Orient. Il arrive en Europe vers le XIIième siècle avec le retour des croisés, dont il tire son nom, les grains ayant la même couleur que les “sarrasins”.

 

Le sarrasin Fagopyrum esculentum est connu sous divers noms communs comme sarrasin, renouée sarrasin, blé noir. Ce n’est pas une céréale. Il appartient à la famille des Polygonacées, comme  l’oseille ou la rhubarbe (les polygonacées), qui sont des plantes à fleurs. Ce sont les graines du sarrasin qui sont récoltées et consommées, et non un fruit, une feuille ou une fleur.

A la faveur des autres « vraies » céréales beaucoup plus productives et plus faciles à cultiver comme le blé, le seigle et même l’avoine, le sarrasin est tombé aux oubliettes les siècles passés. Il revient en force pour des questions culturales car il est très robuste, couvre bien le sol et pousse vite. Le sarrasin se trouve parfois surnommé « plante des 100 jours » car la graine se récolte très vite (près de trois mois après l’avoir semée).

Fiche Technique

(extrait de Base de données suisse des valeurs nutritives)

Valeur pour 100gr

Calories 346 kcal
Protéines 9,8 g
Glucides 71 g
Lipides 1,7 g

Acides gras saturés 0,4 g
Acides gras mono-insaturés 0,6 g
Acides gras poly-insaturés 0,6 g

Fibres 3,7 g

Cholestérol 0 mg

Minéraux

Potassium 390 mg
Sodium 2 mg
Chlore 12 mg
Calcium 18 mg
Magnésium 140 mg
Phosphore 320 mg
Fer 3,8 mg
Zinc 2,7 mg

Vitamines

Vitamine B1 0,37 mg
Vitamine B2 0,15 mg
Vitamine B6 0,36 mg