Hauts potentiels et Job

Le samedi 26  septembre, de 9h00 à 17h00

Nous vous proposons une journée découverte

« Surdoué » au travail : Est-il possible de s’adapter sans se mutiler ?

La littérature spécialisée foisonne d’ouvrages décrivant les souffrances du « surdoué », réputé inadapté, incapable de communiquer correctement, souvent immature émotionnellement, procrastinateur, dispersé…

Les mêmes ouvrages regorgent de conseils et procédures censés donner aux « surdoués » des trucs destinés à les aider à « s’adapter ».

De fait, le monde professionnel est traversé de hiérarchies, de cahiers de charges, de procédures, de considérations liées à la concurrence, aux impératifs économiques, de protocoles, de rythmes et cadences, d’horaires et contraintes… qui peuvent déjà être maltraitants pour n’importe qui, et constituent souvent une véritable agression pour le travailleur à « fonctionnement atypique ».

Le sens de l’atelier proposé en collaboration avec le collectif HP et CAP (Conseil et accompagnement professionnel, association spécialisée notamment dans les risques psychosociaux) est d’investiguer le point de convergence entre les facteurs de risques psychosociaux et le fonctionnement atypique.

Léna Loriol

 L’atelier est conçu comme un espace

  • de découvertes théoriques
  • d’échange d’expériences
  • d’expérimentation et/ou observation – notamment par le biais de jeux de rôles – de mécanismes toxiques et des réponses qui peuvent être apportées.

  • Comment définir le burnout, quels sont mes facteurs de stress, peut-on dresser la typologie des profils plus menacés par l’épuisement professionnel ?
  • Quels sont les risques particuliers de dysfonctionnements en milieu professionnel générés par la présence dans l’équipe de collègues présentant un fonctionnement atypique ?

Contrairement à de nombreux spécialistes, nous ne proposons pas de réduire l’écart qui sépare le « surdoué » de la norme, mais de le comprendre et d’apprendre à l’apprivoiser

Le « surdoué » se distingue en effet notamment par une mode de fonctionnement qui diffère peu ou prou de la « norme », impliquant à des degrés divers des caractéristiques qui peuvent s’avérer handicapantes dans le cadre d’activités professionnelles, telles que (liste non exhaustive) la tendance au perfectionnisme, à la procrastination, le syndrome dit de l’imposteur, une tendance parfois encombrante à questionner les incohérences, à « lire entre les lignes », à questionner le sens du geste posé, la finalité de l’activité, le besoin de justice, l’inconfort généré par ses questionnements, son style parfois outrancier, encombrant, sans compter la probabilité accrue de développer des symptômes de stress post traumatique, l’hypersensibilité, le besoin de développer de nombreuses activités en parallèle…

Modalité pratique :

Ouvert à tous
Prix  : 150.– Frs (Etudiants ou personne à faible revenu : 100.– Frs ( sur demande))

Samedi :  26 septembre 2020
Lieu :  CAP Maison des associations quai de la Thièle 3 1400 Yverdon-les-Bains. 3e étage.

En collaboration avec Max et Aline Robert de CAP, coach et certificatrice Trima et Geneviève du Collectif.

Inscriptions :  Merci d’inscrire dans le formulaire la date et le nom de l’atelier
L’atelier est limité à 12 personnes,

Pour que votre inscription soit prise en compte de versé un acompte de 50.– sur le compte
Banque : Raiffeisen du Val de Ruz IBAN CH92 8080 8009 7385 0570 2 en faveur de: Le Collectif HP Prêlets 22a 2206 Les Geneveys-sur-Coffrane

Merci, merci, merci